marché aux biffins et impact écologique

Une association de Montreuil va publier un rapport qui montre l’importance de l’impact écologique des marchés de biffins.

Sur les 20 tonnes d’objets présentés à la vente à chaque marché,  ce sont 6 tonnes d’objets qui réintègrent le cycle de consommation.

C’est autant d’objets qui n’iront pas à l’incinérateur ou dans les décharges publics. Et à 360€ la tonne d’objets recyclés, cela représente environ 2000€ d’économie verte. Ce rapport réalisé par un cabinet d’étude sera présenté le 29 novembre à la Mairie de Montreuil.
L’occasion pour cette association de réitérer  ses revendications :
– des marchés dédiés aux biffins plus nombreux,
– un statut légal de recycleur pour les biffins,
– une rémunération à la hauteur de l’acte écologique.

Les biffins sont les descendants des chiffonniers, métier disparu depuis. Les biffins ou puciers chinent dans vos poubelles et revendent des objets pour se faire un petit salaire. Au-delà de l’aspect vertueux sur le plan social, cette activité, au regard de cette étude d’impact sur le recyclage, revêt une dimension écologique.